Tom Schepers, pionnier à Alost

1. Décrivez-vous en trois mots.

Optimiste, créatif et tenace.

2. Vous êtes protestant. Pourquoi ?

J’ai grandi dans une famille protestante, ce qui a évidemment eu beaucoup d’influence. Il y a un certain nombre de choses que je trouve très belles dans le protestantisme, entre autres le fait que sa tradition est très fortement ancrée dans l’Écriture, que la grâce est une notion qui est au cœur de la manière de vivre protestante et qu’il y a la possibilité d’être l’un avec l’autre dans la diversité.

3. Quel est votre verset préféré de la Bible ? Pourquoi ?

Difficile de répondre, car la réponse d’aujourd’hui est différente de celle d’hier et ma réponse de demain sera encore différente. Une phrase qui me touche toujours sont les paroles de David dans le Psaume 23 :

Le Seigneur est mon Berger

4. Pour vous, qu’est-ce que prier ?

Je trouve que la forme en elle-même n’est pas très importante mais plutôt que dans la prière il y a quelque chose qui se passe de l’ordre du lâcher-prise et du rendu. Nous faisons quelque chose, nous faisons un effort, quelque chose se passe, nous en sommes heureux ou juste tristes. Dans notre vie, nous subissons toujours quelque chose quelque part et la grande beauté de la prière est que nous donnons au Seigneur tout ce que nous avons, beau ou laid, entier ou cassé, bien ou mal ; nous pouvons Le louer et Le remercier et nous pouvons ainsi laisser ces choses derrière nous.

5. Aujourd’hui, qu’est-ce que les protestants peuvent apporter au monde ?

Une question avec mille réponses, mais peut-être nous pouvons les résumer avec les mots de Paul dans la première lettre aux Corinthiens :

Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié.

Voilà l’importance pour la société. Un message de pardon et de grâce, un message qui s’élève contre l’injustice, un message qui nous rassemble et un message qui témoigne d’un Dieu rempli d’amour qui ne nous laisse jamais tomber.